Fermer

Les plantes et la sérénité au naturel

alternative-anxiolytiques.jpg

Bien souvent, les médicaments « anxiolytiques » exposent à un risque de dépendance. À l’inverse, les plantes peuvent aider, sans créer d’accoutumance, à soulager le stress éprouvé en cas d’épisodes dépressifs légers.

Des plantes pour retrouver la sérénité 

Les tranquillisants de synthèse haussent le seuil de tolérance à chaque utilisation. Plus l’usage de médicament se prolonge, plus la dose doit être augmentée pour satisfaire les besoins de l’organisme. C’est ce que l’on appelle la « dépendance ». La phytothérapie en revanche n’engendre aucune accoutumance de l’organisme. Aucun syndrome de manque ne survient en cas d’arrêt progressif du traitement. 

Nombreux sont les travaux qui ont déjà montré que certaines plantes présentent des propriétés apaisantes, notamment dans la prise en charge d'épisodes dépressifs mineurs. Sans oublier qu’elles exposent à moins d’effets secondaires (troubles de la mémoire et du sommeil, nausée, fatigue, etc…).

Tour d’horizon des plantes de la détente

La Mélisse (Melissa officinalis), originaire d'Asie mineure, fait partie de la pharmacopée universelle depuis la Grèce antique et elle a été introduite en France au Moyen-Âge. La Mélisse est un petit arbrisseau en touffes, vivace. Les tiges, dressées, portent des feuilles opposées d'aspect gaufré, rugueuses au toucher et qui, lorsqu'on les froisse, dégagent une odeur citronnée très douce due à l'huile essentielle. Cette plante peut être utilisée pour réduire la nervosité des adultes et des enfants, notamment en cas de troubles mineurs du sommeil et pour faciliter la digestion et calmer les douleurs abdominales d'origine digestive.

Le Millepertuis (Hypericum perforatum) est une plante herbacée originaire d’Europe et d’Asie centrale. On la retrouve en abondance au bord des chemins, dans les prés secs et les clairières. Les feuilles présentent de nombreuses poches sécrétrices transparentes qui donnent l’impression de perforations (d’où le nom de mille « pertuis », passages étroits ou trous en vieux français), les bords des feuilles et des fleurs sont parsemés de points noirs. Le millepertuis est traditionnellement utilisé dans les manifestations dépressives légères et transitoires. Il peut être utilisé sur une courte durée dans les états de tristesse passagère accompagnés de baisse d’intérêt et de troubles du sommeil.

L’Aubépine (Crataegus laevigata). Dans la Grèce antique, l’Aubépine était un symbole de protection et de pureté dont on parait les chambres nuptiales et les berceaux afin d’en chasser les mauvais esprits. Ce bel arbrisseau buissonnant aux petites fleurs odorantes devra cependant attendre la fin du XIXe siècle pour voir ses vertus reconnues. L'aubépine est traditionnellement utilisée pour réduire la nervosité des adultes, notamment en cas de perception exagérée des battements cardiaques (palpitations) après avoir écarté toute maladie cardiaque. Elle peut également être utilisée pour réduire la nervosité, notamment en cas de troubles mineurs du sommeil.

La Rhodiole (Rhodiola rosea). La Rhodiola, connue comme la « racine d’or », est répandue sur de grands espaces dans l’Europe du nord et dans les régions montagneuses d’Europe et d’Asie. C’est une plante vivace avec un gros rhizome odorant. La Rhodiola est une plante qui possède des propriétés adaptogènes, c’est-à-dire qu’elle permet à notre organisme de s’adapter plus facilement aux situations émotionnelles stressantes. La Rhodiola rosea est utilisée pour faciliter la détente et aider l’organisme à faire face au stress passager en favorisant la relaxation.

L’Avoine (Avena sativa). Grâce à ses propriétés relaxantes et apaisantes, l’Avena sativa favorise la détente en cas d’énervement ou d’agitation, notamment pendant les périodes d’activité soutenue ou de surmenage intellectuel. Elle aide également à améliorer la qualité du sommeil.

Le Calcium et le Magnésium contribuent au fonctionnement normal du système nerveux. Ils contribuent également au maintien d'une ossature, d'une dentition et d'une fonction musculaire normale. De plus, le magnésium aide à réduire la fatigue, notamment en cas de surmenage.

L'échelle de dépression gériatrique

L'échelle de dépression gériatrique (GDS, Geriatric Depression Scale) est un questionnaire qui se rapporte à la symptomatologie dépressive chez les personnes âgées. 

Le questionnaire de 30 items doit être rempli par le sujet lui-même. Éventuellement, les questions peuvent être lues. Il faut environ 5 à 10 minutes pour répondre aux 30 questions qui concernent ce qu'éprouve la personne au moment où elle est interrogée ou au cours de la semaine écoulée. Si l'on veut procéder à plusieurs évaluations successives, il faut les espacer d'une semaine.

Destination Santé
Service de presse en ligne

Mis en ligne début avril 2010, www.destinationsante.com, est un « Service de presse en ligne » (SPEL) reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP). Il fonde sa démarche sur une interaction permanente avec les professionnels de santé, et sur la diffusion exclusive d’informations scientifiquement validées. L’ensemble de sa production est élaborée en fonction des recommandations émises par un Conseil scientifique international.