Fermer

La partenelle

Partenelle
Nom Latin
Tanacetum parthenium
Famille
Astéracées
Provenance
Balkans
Partie(s) utilisée(s)
Sommités fleuries

La Partenelle est un arbrisseau vivace de courte durée, peu exigeant et qui affectionne les sols des jardins. Largement répandue dans les Balkans, la Partenelle, est également appelée Grande camomille.

L’usage de la grande camomille en tant que plante médicinale demeure récent car peu d’études réalisées à son sujet. Ce n’est qu’à la fin des années 1970, et grâce au Dr Stewart Johnson de la ‘London Migraine Clinic’ que l’intérêt scientifique pour cette plante a ressurgi. 

Aujourd’hui, la grande camomille est considérée comme l’une des plantes les plus efficaces contre les maux de tête

La Partenelle, la plante pour prévenir la migraine !  

La plante doit ses propriétés antimigraineuses à ses sommités fleuries qui contiennent du parthénolide. La migraine résulte de la libération dans l’organisme de sérotonine, qui induit une alternance de contractions et de dilatations des artères cérébrales à l’origine de la douleur. Le parthénolide bloque la libération de sérotonine et prévient ainsi les crises migraineuses. 

Plusieurs essais1-2 cliniques, menés sur des patients souffrant de migraines chroniques, attestent de l’effet bénéfique de la grande camomille dans la prévention et la réduction des symptômes associés à la migraine. Les chercheurs préconisent d’ailleurs un traitement de trois mois pour diminuer la fréquence et l’intensité des maux de tête. La Coopération Scientifique Européenne en Phytothérapie (ESCOP) reconnaît également l’usage de la Partenelle « dans la prévention et le traitement de la migraine. »3.

Dans un tout autre registre, une étude4 in vitro réalisée sur des kératinocytes humains - cellules constituant 90 % de la couche superficielle de la peau - a permis de mettre en lumière les propriétés antioxydantes de la Partenelle. Après consommation de cette dernière, les scientifiques ont constaté une augmentation des mécanismes de défense endogènes et une réparation de l’ADN

Faisant partie des principales plantes anti-inflammatoires et analgésiques, la Partenelle est généralement conseillée en cas de règles douloureuses et dans les cas de douleurs rhumatismales.

L’Avis des Autorités de Santé 

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) place la Partenelle dans sa liste A5 des plantes médicinales utilisées traditionnellement. 

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Agence européenne du médicament (EMA) considèrent quant à elles comme « traditionnellement établi » l’usage de la Partenelle pour « prévenir les crises de migraine. »6 sans dépasser deux mois de traitement. Au-delà, l’EMA conseille la consultation d’un docteur ou d’un professionnel de santé. 

Précautions : 

  • la grande camomille (Tanacetum parthenium) n’est pas à confondre avec la camomille allemande (Matricaria recutita, M. chamomilla). Les propriétés respectives des deux plantes sont totalement différentes ;
  • l'usage de la grande camomille est contre-indiquée aux femmes enceintes, ainsi qu'à celles qui allaitent. 

Cas pratiques

J’ai une migraine et je n’ai plus de traitement à la maison. La Partenelle est-elle une bonne alternative ?

La Partenelle doit être envisagée en prévention. En effet, cette plante aide à prévenir l'apparition des migraines et à diminuer leur intensité. En traitement d’appoint, il peut être préférable de se tourner vers l’huile essentielle de Menthe poivrée pour une action rafraîchissante immédiate. Différentes autorités de santé (Commission européenne, OMS et ESCOP) reconnaissent que l’huile essentielle de menthe poivrée, est indiquée par voie externe, pour soulager le mal de tête.

Je souhaite prendre de la Partenelle pour prévenir mes migraines. À quoi puis-je l’associer?

La Partenelle est une solution naturelle efficace pour prévenir les migraines et retarder l’apparition des premiers symptômes. Vous pouvez l’associer à la Reine des près et au Saule blanc.

Comment utiliser la Partenelle ? 

La grande camomille s’utilise en infusions et en gélules.